Démonstrations et travaux agricoles à traction animale

Pour les travaux agricoles, nous utilisons des chevaux de trait de race bretonne ainsi que des mûles.

 

Le travail de la terre demande un débourrage et un dressage spécifique. En effet, l'effort de traction n'est pas le même qu'avec une voiture d'attelage. On peut dire qu'un bon cheval d'attelage n'est pas forcément un bon cheval de travail.

 

Chaque activité demande à la fois une obéissance parfaite aux ordres (guides, cordeau, voix) mais également une capacité pour le cheval d'être autonome dans son travail.

Sans cela, le travail agricole peut devenir dangereux pour le cheval et son meneur (outils métalliques non protégés, tronc d'arbre, chaîne, pignon...)

 

Ces travaux agricoles à traction animale peuvent faire l'objet de démonstrations lors de fêtes à l'anciennes, reconstitutions historiques, fêtes médiévales......

 


Les labours

Paire de chevaux au brabant double réversible
Paire de chevaux au brabant double réversible

Le labour de la terre consiste à retourner la terre avec une charrue afin de la préparer pour les semis. En traction animale nous pouvons utiliser la charrue double réversible ( le brabant) ou la charrue à mancheron. La difficulté de labourer avec un cheval provient le plus souvent d'un défaut de réglage de l'outil, ce qui entraîne pour le cheval un effort de traction suppémentaire et donc une défense (accélération, ne reste pas dans la raie, refuse de tirer....).


La lieuse

Lieuse à 3 chevaux de front
Lieuse à 3 chevaux de front

Aprés 2000 ans avec la faucille, la lieuse a révolutionné la moisson. Elle permet de couper, rassembler en gerbe et lier automatiquement les céréales à la vitesse de chevaux au pas. Par la suite, les gerbes étaient rassemblées avant d'être chargées sur la gerbière. L'arrivée de la batteuse dans la ferme était synonyme de fête.


La faucheuse

Faucheuse à section attelée en paire
Faucheuse à section attelée en paire

La faucheuse permet avec la force des chevaux de couper l'herbe durant la fenaison. Mais attention, dans les prairies non entretenues, la faucheuse "bourre" dans les nids de rats, il faut reculer, avancer. Les chevaux doivent marcher d'un bon pas pour réduire l'effort de traction et supporter les mouches et taons...


Le travail de la vigne

Labour de la vigne avec la charrue vigneronne
Labour de la vigne avec la charrue vigneronne

Le retour du cheval dans la vigne, c'est possible..!

La traction animale permet un travail précis, ne tasse pas la terre, permet de valoriser des terrains difficilement accessibles et c'est un atout publicitaire fort.


Le débardage

Mûle au débardage
Mûle au débardage

En complémentarité du tracteur, le cheval permet d'extraire des bois d'éclaircie, des coupes de piquets, des têtes de chênes sans abîmer le sol en permettant une régénération rapide du couvert végétal.

C'est un travail qui demande des animaux aux ordres et un minimum d'équipement (chaînes, fardier, collier de travail...).